REPIC_LogoSchriftzug_120.png

Organisation

Les acteurs soumettent les projets au secrétariat REPIC ou aux offices par des voies différentes. Le travail du secrétariat REPIC est en autre la coordination des activités. Si nécessaire un projet est transmis directement à l'office correspondant.
 

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), la Direction du développement et de la coopération (DDC), l‘Office fédéral de l'environnement (OFEV) ainsi que l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) gèrent et financent conjointement la plate-forme REPIC. Cette configuration représente une nouvelle forme de coopération interdépartementale. La direction stratégique incombe aux directeurs des Offices fédéraux concernés.

Le groupe de pilotage REPIC est composé des représentants de ces quatre offices. Les décisions sur les activités, l'investissement des moyens financiers budgétés ainsi que sur le soutien (ou le refus) d'un projet se font par consensus. En outre le groupe de pilotage formule des suggestions à l'attention des directeurs des Offices fédéraux, qui se prononcent une fois par année sur la stratégie à poursuivre pour la plate-forme.

Le secrétariat REPIC met en pratique les activités de la plate-forme. Il est le point de contact central et accompagne les responsables de projets pendant la soumission et la réalisation de leurs projets.



Promoteurs




REPIC-confederation-logoV1FR.jpg

Certains offices fédéraux sont eux-mêmes actifs dans la promotion de projets. Une grande partie des projets suisses dans le domaine des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de l'efficacité de l'utilisation des ressources dans la coopération internationale sont toutefois coordonnés par la plate-forme REPIC.



Direction et mise en oeuvre opérationnelle



REPIC_LogoSchriftzug.jpg

Le groupe de pilotage est composé des quatre représentants suivants:

Silvio Giroud, SECO
Andrin Fink, DDC
Pierre Queloz, OFEV
Sandra Hermle, OFEN

Le point de contact central est le secrétariat REPIC (Contact).



Public cible
de la plate-forme



logo_img_border.jpg


  • Economie privée (bureaux d'études, fournisseurs de technologies, entreprises, investisseurs, etc.)
  • Institutions académiques (universités, hautes écoles, centres de recherche)
  • Société civile (associations, organisations non gouvernementales, personnes intéressées, etc.)
  • Administration fédérale (promoteurs de la plate-forme REPIC, autres offices œuvrant dans des domaines similaires, etc.)

Les manifestations REPIC (ateliers, symposiums, etc.) contribuent à la mise en réseau des différents acteurs, à l'échange d'expériences et à la création de nouveaux partenariats.